Préparer Noël - Première partie

NOËL, un marathon tranquille

 

De belles fêtes de Noël et de l'Avent ne s'improvisent pas !

Bien entendu, il faut laisser de la place pour la spontanéité, pour l'imprévu mais un minimum de planifications s'impose si l'on veut profiter de ces moments rares en famille et créer cette ambiance tellement spéciale qui règne en cette période de l'année..

La préparation de Noël doit être un jeu joyeux. Et pour permettre cela mieux vaut prendre la peine d’y réfléchir à l’avance et de s’organiser au mieux. Penser et préparer les étapes de ce marathon festif reste une démarche incontournable.

Une fois que l’on a parfaitement défini où l’on va et à quel moment, il n’y a plus de stress ! Les différentes étapes s’enchaînent tranquillement au fil du calendrier de l’Avent avec beaucoup de fluidité. Il nous suffit simplement de suivre notre planning, de nous laisser porter.

Les fêtes de Noël, pour moi du moins, comprennent l’Avent et commencent à la Saint-André. Elles ne se résument pas à la veillée et au jour de Noël mais s’étalent sur tous le mois de décembre. Une ambiance festive s’installe tranquillement dans notre maison, dans notre vie avec une montée en puissance jusqu’au jour de Noël proprement dit.

C’est une façon de vivre Noël qui est plus profonde et moins stressante aussi. Elle est plus profonde parce qu’elle me permet au fil du calendrier de mener une vraie démarche spirituelle ou du moins de donner du sens. Et elle est moins stressante parce que tout ce qui doit être fait (décoration, cuisine,…etc) s’étale sur la période de temps ce qui me permet d’en profiter, de rester détendue, de conserver le plaisir de faire les choses.

Chez moi, Noël n’est pas un sprint, c’est un marathon tranquille…

 
SP_J2G_GiftGold.png
 

Je vous livre, ci-après les dates clefs de mon calendrier de l’Avent :

A la Saint Martin, il est grand temps de se prendre en main !

Oui, c'est vers le 11 novembre qu'il faut commencer les préparatifs de Noël.

A la saint-André, il est grand temps de s'affoler !

La saint André tombe le 30 novembre, si rien n'est prêt, il faut se bouger parce que dès le jour suivant les choses sérieuses commencent, les enfants voudront faire le calendrier de l'avent par exemple. De plus, le 30 novembre peut éventuellement être le premier des quatre dimanches de l'Avent.

Les 4 dimanches de l'Avent  attendent Noël impatiemment

Je dispose quatre bougies dans la couronne de l'Avent. Le premier dimanche de l'Avent, j'allume une bougie. Le second dimanche, j'allume deux bougies et ainsi de suite. Le quatrième dimanche avant Noël, les quatre bougies sont allumées. La fête de Noël est alors imminente. Même les plus petits peuvent comprendre ce symbole.

Le 4 décembre fête la Sainte Barbe

A la sainte Barbe, nous mettons tous ensemble des lentilles à germer sur un morceau de coton que nous penserons à bien arrosé. Si les lentilles germent bien pour Noël, c'est signe de prospérité ! Nous prions la sainte Barbe de nous protéger " Sainte Barbe fais que si l'année prochaine nous ne sommes pas plus, nous ne soyons pas moins". Cette petite prière est censée nous protéger contre la mort violente. 

Le 6 décembre fête la Saint Nicolas

A la saint Nicolas, nous prions spécialement pour les enfants et les petits écoliers. Nous allons voir défiler Saint-Nicolas et recevoir des bonbons ou des tricks du père fouettard (Pierre le noir, l'assistant de St Nicolas) cela dépend si l'on a été sage ou non....

Le 8 décembre fête la Vierge Marie

Nous prions la vierge Marie et j'allume plein de bougies partout, partout, notamment sur le rebords des fenêtres comme à Lyon.

Le 22 décembre fête le solstice d'hiver

C'est l'hiver ! Cette date est spéciale parce que c'est vraiment le tout dernier moment avant les trois jours de préparatifs intenses et de fêtes. C'est aussi souvent le jour ou les membres de la famille arrivent à la maison. C'est l'occasion parfaite pour partager le vin chaud de Noël avec nos invités.

Le 24 décembre, c'est la veillée de Noël

Le 25 décembre, c'est Noël !