cuisine du jardin

Gâteau Fraisissime

Pour les amoureux des fruits, je propose ce gâteau sans gluten, ni lait, ni oeufs. 100% végétal, il est frais et léger donc parfait pour la belle saison.

Si vous le souhaitez vous pouvez utiliser la base de ce gâteau, le bavarois à la fraise, dans un moule en silicone à charlotte ou à diplomate comme sur la photo ci-dessous.  J'ai utilisé la même recette. Un moule à savarin peut aussi bien faire l'affaire. Dans ce cas, l'on mettra les fruits frais dans le trou central.

 

Sur cette photo, les gâteaux du bas et du haut sont les mêmes. Vous pouvez donc mouler cette bavaroise selon votre créativité et selon les moules dont vous disposez. Vous pouvez la servir avec ou sans fruits frais, c'est au choix.

Petites précisions complémentaires :

1. Si vous êtes un végétalien puriste, utilisez de l'agar-agar à la place de la gélatine. Le dosage et le procédé diffèrent. Il vous faudra porter à ébullition l'agar-agar dans le sirop de sucre 2 minutes. Pour le dosage référez-vous aux indications de l'emballage et en cas de doute, contactez-moi. Normalement 1 g d'agar-agar équivaut à 8 g de gélatine.

2.Sachez que vous pouvez utilisez du vrai jus de pamplemousse rose. Dans ce cas, veillez à en collecter au moins 120 ml et portez le à ébullition pour pouvoir y dissoudre la gélatine.

3.Vous pouvez utiliser du sirop de fruit de la passion en remplacement du sirop de pamplemousse rose.

4.Vous pouvez utiliser de la crème végétale à fouetter type Whiptop de TNUVA (non Bio) ou SCHLAGFIX (Bio) en remplacement de la crème de coco.

La tarte Tatin aux coings

La saison des coings ne durent pas si longtemps que cela. Il faut en profiter.

Personnellement, j’adore l’odeur et la saveur de ces fruits qui signent vraiment la saison automnale. La tarte Tatin aux coings est un de mes desserts fétiche. 

J’aime bien préparer ma tarte Tatin avant de partir faire une bonne balade en forêt. Après une longue marche dans les feuilles mortes, nous rentrons pour faire un goûter bien au chaud. Et là, c’est juste du pur bonheur. Je réchauffe un peu la tarte et nous nous régalons.

En règle générale, il n’en reste pas une miette. 

Bien entendu, ma recette est 100% glutenfree, 100% milkfree et 99,xx% lactosefree.

Je m’explique : cette recette contient du Ghee. Si vous avez droit au beurre qui ne contient que 0,06% de lactose selon mes connaissances et que nombre d’intolérants au lactose supportent très bien, utilisez-le. Pour ma part, je préfère fabriquer du Ghee que je supporte vraiment bien mieux et qui n’est ni plus ni moins que du beurre clarifié et soigneusement filtré afin d’éliminer le maximum de caséine et de lactose. Le but est de conserver uniquement le corps gras, le lipide du beurre.

En cas d’allergie vraiment importante ne vous permettant absolument pas d’utiliser du beurre ou du Ghee, réaliser le caramel avec adjonction d'un peu d'huile d'arachide. Ici, le Ghee ou le beurre joue le rôle d’exhausteur de goût mais ils ne sont pas indispensables et la recette avec un peu d'huile végétale est aussi très bonne !

Si cette recette vous met l’eau à la bouche, si vous souhaitez embaumer votre cuisine avec les parfums de coings confits et de caramel, Come on Baby….let’s go !

Le gâteau au vert de blettes

Dans la série “cuisine des produits du jardin” qui vous le verrez reviendra de façon récurrente dans mon blog, je vous propose aujourd'hui la recette du gâteau au vert de blettes.

Il s’agit d’une recette sans gluten ni lait qui vous permettra d’utiliser toutes les parties de vos blettes.

Choisissez des pommes qui ont du goût et surtout qui le conserve à la cuisson. La variété de pommes choisie conférera toute sa saveur à ce gâteau.
— La clef de la réussite

Malgré le fait que nous soyons fin septembre, il y a encore des blettes au jardin, c’est pourquoi je me suis permise de classer ce dessert dans les saveurs d’automne. Ceci dit, je fais ce gâteau surtout au printemps à la pleine saison des blettes (ou bettes). Pensez-y, vous aussi, quand vous ferez un gratin de blettes et qu’il vous restera du vert. Ce gâteau est à découvrir, vraiment, je le trouve délicieux. Il se consomme plutôt chaud et le jour même de sa confection.

 

Vous retrouverez dans la vidéo ci-contre toutes les explications nécessaires à la réalisation de ce gâteau goûteux. Il vous suffit de cliquer et c’est parti !