Les financiers

D'abord, les financiers c'est juste délicieux. Ils sont craquants et leur petit goût de beurre est irrésistible. Mais surtout, pour les intolérants au gluten que nous sommes, il s'agit d'une préparation de base à savoir faire absolument parce que nous utiliserons cette base pour faire des gâteaux plus complexes et aussi pour faire des tartes ! Donc si vous voulez me suivre dans mes pérégrinations pâtissières, vous devriez apprendre à faire cette pâte à financiers qui d'ailleurs ne présente aucune difficulté. Bien au contraire, faire des financiers est un jeu d'enfants. Pensez-y aussi, cette recette est idéale quand on a des blancs d'oeufs en trop.

Origine des financiers (Wikipédia)

"Au XVIIe siècle, de petits gâteaux ovales aux amandes à base d'amande, farine, sucre, beurre et blancs d’œufs étaient préparés par les sœurs de l'ordre des Visitandines à Nancy en Lorraine. Ces petits gâteaux appelés "Visitandines" étaient fabriqués soit pour pallier la proscription de consommation de viande dans les couvents, soit pour ne pas laisser perdre les blancs d’œufs des œufs dont elles utilisaient le jaune comme fixateur pour leur peinture.

 Vers 1890, le pâtissier Lasne remit les visitandines au goût du jour. Comme son magasin était tout prêt de la Bourse, sa clientèle se composait en grande partie de financiers désireux d'avaler sur le pouce un petit gâteau qui ne salisse pas les doigts. Lasne eut aussi l'idée de changer la forme ovale de la pâtisserie originelle pour évoquer celle d'un... lingot d'or. Le financier était né !" Wikipédia.

 

 

Si vous préférez, je mets à votre disposition une version plus courte de la vidéo de cette recette. Je vous conseille néanmoins si vous êtes débutants en pâtisserie de visionner plutôt la version longue (qui dure moins de 15 minutes !) pour écouter mes conseils surtout si vous faites la recette pour la première fois. Pour les fois suivantes la version longue devient certainement inutile.